L'univers de Zibuline

Archives de mots clés: pompon suédine

TUTO : Pochette pour liseuse, inspiration chinoise

Bonjour à tous!

Le Grimaldi Forum de Monaco vient d’achever une exposition passionnante sur la Cité Interdite, j’en suis repartie avec quelques goodies qui m’ont donné envie de ressortir un coupon de tissu qui dormait depuis trop longtemps.

Très proche du principe de la pochette de téléphone portable que je vous avis partagé, j’ai confectionné une pochette pour y glisser ma liseuse :

Alors pour commencer, une coud une pochette en feuille de mousse, en pliant tout simplement une feuille.

J’ai ensuite découpé mes tissus de la manière suivante :

Tissu fleuri : deux rectangles de 17x23cm,

Tissu jaune : un rectangle de 12×14, deux rectangles de 15x22cm, un carré de 17×17 et un carré de 5X5

J’ai également découpé un carré de 5cm de côté dans une feuille de mousse, et rassemblé des pompons, un fermoir aimanté et des anneaux brisés de chez Zibuline :

Pour la fermeture de la pochette, j’ai cousu le coupon de tissu jaune de 12×14, , après avoir marqué les repères, j’ai posé la partie « mâle » du fermoir :

Une petite astuce, écrasez les pattes du fermoir en appuyant à l’aide du plat d’un plioir :

J’y glisse ensuite mon petit coupon de mousse. Inutile de fermer la couture, car cette partie sera prise dans la couture du tissu extérieur et du tissu de la doublure :

Je pose ensuite mes deux différents tissus endroit contre endroit, en prenant le soin d’intégrer ma fermeture entre les deux tissus pour un des côtés :

Je prépare ensuite les tissus de mon nœud en cousant mon carré de 17cm pour former un tube :

Je fais de même avec une petite chute qui servira à serrer le centre du noeud :

Je couds ensuite l’ensemble sur l’autre partie de la pochette, c’est à dire celle qui n’a pas la fermeture, et je couds les bords de mon nœud :

Je place ensuite la fermeture « femelle » de mon aimant du côté de la pochette avec le nœud :

Je peux désormais coudre les deux faces de la pochettes endroit contre endroit, sans coudre l’extrémité de la partie jaune :

Je découpe l’excédent aux ciseaux cranteurs :

 

Grâce à cette ouverture, je vais pouvoir retourner la pochette comme une chaussette, à ce stade, mon projet ressemble à ceci :

J’y insère ensuite ma pochette en mousse, ainsi ma liseuse sera bien protégée, puis je couds l’extrémité de mon tissu jaune… je déteste faire les points invisibles, comme ici le fond de la doublure ne sera pas visible, j’ai juste fermé par quelques petits points à la machine dans un fil assorti :

J’ai ensuite rentrée la doublure dans le tissu à fleurs, mais aussi dans la pochette en mousse que j’y ai préalablement placée :

Pour ajouter une finition à la pochette, j’ai placé ce petit pompon sous la fermeture :

Et voilà, il n’y a a plus qu’à glisser la liseuse, et à l’emporter partout avec soi…

    

Matériel Zibuline utilisé :

Anneaux brisés 8 mm - ArgentéPompon suédine - NoirFermoir magnétique

Aurélie

 

 

 

Sur nos réseaux sociaux – 27 août au 6 septembre

Coucou !

Ça y est la rentrée est là ! Pour commencer je tiens à remercier chaleureusement l’équipe créative Zibuline qui vous a proposé des réalisations sans relâche durant tout l’été.
Merci les filles pour votre super travail !!

Nos réseaux sociaux ont bien été animés ces dernières semaines aussi. Mélange de scrap DIY, couture… Un régal ! Voici ce que vous avez peut-être raté 😉


28-08 : { D I Y – C O U T U R E }

Aurélie vous a proposé cette superbe sangle pour ukuléléen utilisant a utilisé les produits Zibuline suivants :
– Pompons fils et suédine : https://lc.cx/4Gay
– Breloque : https://lc.cx/4p7k
– Épingles : https://lc.cx/oYMc

 


30-08 : { C A R T E }

Nathalie Lindivat vous a concocté cet ensemble carte et enveloppe.


Nathalie a utilisé les produits Zibuline suivants :
– Pastilles autocollantes : https://lc.cx/4GaC
– Étiquettes de bijoutier : https://lc.cx/4qZi
– Fleurs en résine : https://lc.cx/4q4Q
– Pompon fils : https://lc.cx/4Gay
– Accessoires custo pompons fils : https://lc.cx/JmKX
– Coins papier : https://lc.cx/Jd8y
– Épingles : https://lc.cx/oYMc


01-09 : { P A G E }

Une nouvelle page aux 5000 détails minutieux de Clarisse Yalicheff :


Retrouvez les produits Zibuline suivants sur le site :
– Cadres baroques : https://lc.cx/4q4Q
– Étoile nacrée en résine : https://lc.cx/4q4Q
– Pastilles autocollantes : https://lc.cx/4GaC
– Étiquettes de bijoutier : https://lc.cx/4qZi
– Breloques : https://lc.cx/4p7k
– Pinces métal : https://lc.cx/cmWu


05-09 : { B I J O U X * C U S T O }

Voici deux idées originales pour utiliser les pompons fils Zibuline (https://lc.cx/4Gay).

Le résultat est très sympa, vous ne trouvez pas ? Merci Séverine Duhoux pour ces idées 😉


04-09 : { Z I B U L I N E * A W A R D S * S E P T E M B R E }

Je termine ce post par le lancement du challenge « page de scrap » lancé cette semaine par Taniscrap dans le cadre des Zibuline Awards !

Retrouvez toutes les informations ainsi que les différentes interprétations de la team ici : https://lc.cx/cR6i

Et bonne nouvelle, désormais 2 lots sont à gagner, l’un par vote du jury, l’autre par tirage au sort !
Bonne chance !!!


C’est fini pour aujourd’hui, mais je vous retrouve le 27 septembre pour nos nouvelles actus 😉

A bientôt !

Zibuline

TUTO – kit de rentrée – Emiliechat

Hello !

Cette année, ma petite dernière entre en CP ! Alors, pour l’occasion, on sort le grand jeu ! Je vous propose 4 créations à glisser dans un cartable, vous pouvez en faire une, deux, trois ou… quatre !

Trousse en tissu

Pour commencer, surfiler le tour du tissu.

En haut, faire un repli de 1 cm.

Ouvrir le zip. Sur l’endroit, positionner un ruban de la fermeture sur le haut d’un rectangle. Le centrer (les deux butoirs doivent être à environ  0,5 cm à l’intérieur de chaque bord du tissu).

Epingler le ruban, en veillant bien à ce que les dents dépassent du tissu, quand on regarde au verso

A l’aide d’un pied spécial fermeture éclair, coudre le ruban entre les dents et les étoiles. Si le curseur gêne, il faut le faire passer de l’autre côté du pied de biche. Pour cela, laisser l’aiguille dans l’ouvrage, soulever le pied, faire passer doucement le curseur de l’autre côté, reposer le pied et continuer la couture.

Faire la même chose avec l’autre morceau de tissu et l’autre côté de la fermeture, en alignant bien les 2 tissus en face l’un de l’autre.

Epingler endroit contre endroit, puis coudre le fond de la trousse à 1 cm du bord. Ouvrir la couture au fer.

Aligner soigneusement la couture du fond avec le zip. Au niveau du curseur, ouvrir celui-ci et aligner les 2 rubans du zip de chaque côté de la couture du fond.

Epingler le reste des bords. Coudre, en faisant attention au passage des dents (les butoirs doivent se trouver entre le bord et la couture, afin de ne plus être visibles une fois la trousse retournée). Faire plusieurs allers-retours au niveau des dents afin de solidifier. Bien repasser l’ensemble afin de marquer les coutures.

Pincer un angle de manière à ce que la couture s’aligne avec le pli fait au fer précédemment. Pour aligner correctement, piquer une épingle dans la couture, à 2,5 cm de l’angle, piquer à travers le tissu afin que l’épingle ressorte de l’autre côté, pile sur le pli, à 2,5 cm de l’angle également.

De chaque côté de la pointe, faire un repère à 3 cm. Tirer une ligne entre les deux. Coudre. Recouper la pointe à 0,8 cm et surfiler. Recommencer pour chaque angle.

Retourner la trousse, accrocher au curseur un pompon à l’aide d’un anneau brisé et le tour est joué!

Pour une version en simili cuir, procéder de la même façon, sans surfiler et sans faire de repli en haut. Pour décorer le bout du curseur, on peut ajouter un pompon Zibuline et une breloque feuille Zibuline, attachés à l’aide d’un anneau brisé Zibuline.

Trousse en similicuir

A l’aide du gabarit à télécharger, couper 2 morceaux de simili. Les marges de couture de 1 cm sont comprises.

Recouper la fermeture éclair de façon à ce qu’elle fasse exactement 22 cm (en laissant à peu près la même distance jusqu’aux butoirs).

Ouvrir le zip. Sur l’endroit, positionner un ruban de la fermeture sur le haut d’un morceau de similicuir (c’est la partie qui mesure 22 cm). Assembler le ruban, avec des pinces ou du masking tape, les épingles laissant des trous dans le similicuir, en veillant bien à ce que les dents dépassent du tissu, quand on regarde au verso. A l’aide d’un pied spécial fermeture éclair, coudre avec des points un peu plus longs que d’ordinaire le ruban entre les dents et les fleurs, au ras des « pétales », voire un peu dessus. Si le curseur gêne, il faut le faire passer de l’autre côté du pied de biche. Pour cela, laisser l’aiguille dans l’ouvrage, soulever le pied, faire passer doucement le curseur de l’autre côté, reposer le pied et continuer la couture (le tuto en image est dans les explications pour la trousse en tissu, ci-dessus).

Recommencer de l’autre côté, en alignant bien les 2 trapèzes.

Endroit contre endroit, coudre le fond, à 1 cm du bord, à points un peu plus longs que d’habitude. Ouvrir le zip. Puis coudre les bords de la même façon.

Faire une marque à 3,8 cm de la pointe. Pincer un angle de manière à ce que la couture du fond s’aligne avec celle du côté. Pour aligner correctement, piquer une épingle dans la couture, au niveau du repère, piquer à travers la couture avec soin afin que l’épingle ressorte dans l’autre couture (attention à ne pas faire de trou n’importe où pour pas abimé le simili!)

Faire une marque à 3 cm de la couture d’angle, de chaque côté de la pointe. Tirer une ligne. Coudre. Recouper le surplus d’angle.

Retourner la trousse. Coudre les fleurs d’un côté. Et voilà!

Sac à ardoise

Plier le tissu en 2 et vérifier la taille que l’ardoise y entre assez largement.

Couper un morceau d’élastique plat d’environ 13,5 cm de long. En replier les extrémités sur 1 cm.

Sur un des 2 côtés du futur sac, centrer en hauteur l’élastique, en le plaçant à 10,5 cm de chaque côté. Fixer chaque partie repliée avec un point zigzag ou un point élastique.

Former quatre petits ponts avec l’élastique. Les coudre au point élastique. On y glissera ensuite les stylos.

Couper un autre morceau d’élastique, d’environ 10 cm de long. En replier les extrémités sur 1 cm. Coudre à points élastiques, sous l’élastique « ponts », à environ 4 cm de celui-ci, en alignant avec celui de dessus. On y glissera ensuite les feutres de l’ardoise.

Dans la chute de simili cuir, découper une forme, avec un die de découpe, ou avec des ciseaux! La plier ensuite en 2. Poser cette étiquette, face contre l’endroit du tissu, côté ouvert sur un des bords.

Plier ensuite le tissu en 2, endroit contre endroit, en prenant l’étiquette en sandwich. Epingler les bords de 40 cm, les piquer ensemble, à 1 cm du bord, en s’arrêtant à 4 cm du haut. Couper les angles en bas. Surfiler le long des coutures.

Sur l’envers, en haut, de chaque côté, fendre juste au dessus de la couture, dans la marge de couture. Replier chacun des morceaux de marge de couture vers l’envers. Repasser. Coudre.

Surfiler les 2 parties du haut du sac. Replier, vers l’intérieur, la bande non cousue sur 2 cm (j’ai fait 2 lignes de couture pour faire joli). Coudre le long du bas de la bande pliée. Cela donne donc 2 « tunnels ».

Retourner sur l’endroit. Couper le ruban en deux. A l’aide d’une épingle à nourrice, insérer le ruban dans un des tunnels, puis le faire passer dans le second tunnel. Chaque extrémité dépasse du même côté.

En faisant attention à ne pas déplacer le ruban déjà mis, faire la même chose avec l’autre morceau du ruban, mais en l’insérant de l’autre côté. Nouer les extrémités.

Tirer sur les rubans afin de fermer le sac. Et voilà!

Porte étiquette

Découper le gabarit. Evider la partie grise. A l’aide du gabarit, découper deux fois le tour du porte étiquette dans le similicuir, sans  évider le centre de celui-ci.

Dans le papier de soie, tracer et découper le tour de la grosse partie du gabarit, sans l’évider (mais bien tracer le contour intérieur malgré tout).

Superposer, en sandwich, le plastique, un des morceaux de simili et le papier de soie. Pincer (les épingles trouent le simili). Coudre le long du tracé intérieur.

Enlever soigneusement le papier de soie.

Sur l’envers, recouper le plastique, à environ 0,5 cm de la couture.

Superposer les 2 morceaux de simili, envers contre envers. Pincer. Coudre tout autour à l’aide d’un point zigzag.

Tracer un T allongé sur la tige. Grosso modo, tracer une ligne de 8 cm, centrée en hauteur, à 1,5 cm du bout de la tige. Au bout de la grande ligne du « T », tracer verticalement une petite ligne d’environ 1,7 cm.

Coudre à quelques millimètres autour de ce « T ». Puis le fendre.

Evider le rectangle de l’étiquette. Pour cela, attraper du bout du décou’vite ou des ciseaux le similicuir du dessus, à l’intérieur du rectangle, sans découper le plastique qui est en dessous. Découper très près des points.

Au dos, tracer sur la partie étiquette, à environ 1 cm de la tige, une ligne de 6,5 cm environ. La fendre, sans découper le similicuir qui est de l’autre côté.

Et voilà!

Et pour le grand frère qui entre en CM1, j’ai cousu une trousse en similicuir selon le modèle de celle en tissu, et j’ai fait un porte étiquette (pour lequel je n’ai pas utilisé de papier de soie, ce qui a donné ce résultat… gondolé!!)

Bonne rentrée à tous!

Coupon simili cuir - Barbe à papaCoupon simili cuir - BananeFerm. dentelle fleurs - VioletFerm. dentelle étoiles - Fushia
Pompon - BlancPompon - FramboiseFleur en chiffonBreloque - Feuille
Pompon - Blanc
Anneaux brisés 8 mm - ArgentéElastique plat - Rose

emiliechat