L'univers de Zibuline

TUTO – Mini-Album Or, cuivre, rose, mint – Aurélie V.

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous propose un petit tutoriel et quelques astuces pour réaliser un mini-album dans l’esprit de ce mini que je viens de réaliser avec les portraits d’une jolie poupée, dans des teintes, rose, cuivre, or… et évidemment mint!

Matériel :

– 2 rectangles de carton 14x19cm

– 3 cardstocks blanc de 13x18cm

-1 cardstock blanc de 13x26cm, plié à 18 pour faire la pochette en dernière page de l’album.

– 3 papiers calques ou papiers transparents à motifs de 13x18cm

– assortiments de papiers à motifs

– Divers embellissements, notamment des cardstocks « diapos »

– Tampons poudres à embosser et encres

-Stencils et metallic paste or

– Moulte bidules et merveilles de Zibuline à retrouver en bas de cet article.

C’est parti!

J’ai commencé par récupérer une chute de carton pour en tirer deux cartons de 14x19cm qui serviront de couverture. J’avais envie de créer une fenêtre dans cette couverture qui plongerait sur la première photo du mini. J’ai donc évidé un premier carton aux dimensions d’un embellissement « diapo » que je destine à ma couverture avant.

… et j’ai gardé précieusement mon petit carré découpé…

… non en fait je l’avais jeté, et je suis allée le repêcher dans la poubelle, car j’ai eu une idée sur le tard pour l’utiliser … 😛

J’ai ensuite choisi mes deux papiers qui serviront à couvrir mes cartons, que j’ai découpés aux dimensions de 18x23cm. Ce n’est qu’à la fin que j’ai choisi le papier de l’intérieur de la couverture, afin d’équilibrer la composition avec le contenu de l’album.

Après avoir collé mon papier au carton, de manière bien centrée, je coupe les angles et coupe une croix au cutter dans ma petite fenêtre.

Je colle ensuite mes rabats, en prenant soin de d’abord rabattre mes rabats de droite et gauche avant de rabattre ceux du haut et du bas.

Cette petite fenêtre est ensuite garnie de cardstock diapos pour apporter une finition propre.

Attaquons-nous aux pages!

J’ai choisi de les faire dans une dimension de 13x18cm, en alternant des photos pleine page, ou bord à bord, sans bordure blanche pour les plus grandes, mais avec une bordure pour les petites ou encore celle qui n’est pas collée, mais se tire d’une pochette.

J’ai commencé par une première page avec des tamponnages légers, effet tâche d’aquarelle obtenus en vaporisant de l’eau sur de l’encre déposée sur un tapis téflon. Il suffit ensuite de tremper son tampon dans ce mélange. N’hésitez pas à faire des essais avant, l’effet rendu va souvent dépendre du type de motif du tampon.

J’ai choisi de laisser la part belle aux grandes photos, en ne les scrapant que très sobrement. Il faut aussi penser à les protéger, car une fois l’album fermé, les pages frottant les unes contre les autres peuvent abimer les photos. J’ai donc choisi de mettre des intercalaires de calques, réalisées en pliant en deux une chute de papier et en y insérant mon calque. J’aime beaucoup cette transparence. Cela apporte aussi un petit effet flouté qui accentue l’effet tout doux de cet album de nourrisson.

Un but utile, un effet esthétique, que demander de plus?

Sur la page suivante, j’ai découpé mes papiers un à un  pour donner cet effet de rayons…

Disons le clairement… c’est très casse-pieds à faire… alors bon courage! Cela dit, le jeu en vaut la chandelle non? 😉

Pour ne pas détourner l’attention des photos, un tamponnage et des petits dots sont parfaits. Et pourquoi pas embosser son calque pour un petit côté sophistiqué?

Et comme j’avais envie de toucher à tout sur cet album, j’ai réalisé ces petits pois or à l’aide d’une pâte métallique doré… d’ailleurs, entre nous, je l’adore!

C’est là que je vais voir qui suit…

Vous savez le petit morceau de carton que j’ai … précieusement mis de côté?

Et bien le voilà, sous la photo pour apporter du volume à une composition très clean and simple :

Bon et puis là, comme j’aime cette photo par dessus tout, je l’ai laissée tel quelle.

Non… en fait j’avais la flemme et j’étais à court d’idées, mais vous voyez, dans la vie, il ne faut pas se forcer… en scrap c’est pareil, « the less is more »!

Et puis parce qu’aucun de mes albums n’a pas une petite tirette quelque part, j’ai utilisé cette mini pince toute mignonne, histoire de ne pas mettre de gros doigts tout gras sur les jolies photos!

Pour passer les anneaux de reliure, j’ai fait mes trous ainsi :

Couvertures : premier trou à 2cm du haut et 1,5 cm du côté

Pages : premier trou à 1,5cm du haut et 1cm du côté

Petite astuce pour cacher la tige à l’intérieur de l’album : il faut tout simplement en passer la partie gauche à l’intérieur de la couverture arrière en tout premier :

Enfin pour décorer la couverture, j’ai collé deux pompons mint dans un cabochon cuivre, que j’ai attaché à la reliure à l’aide de deux anneaux, j’ai également accroché une petite étiquette de bijoutier garnie d’une jolie fleur en résine.

Et en dernière minute, j’ai ajouté une petite photo et une diapo afin de fournir un peu plus la couverture.

Et voilà!

(Je dis ça, je ne dis rien,

mais mon mini est super assorti aux couleurs

du blog et de mon avatar.)

(La classe!)

Les articles utilisés :

Pompon fils - MintCapuchons 7 mm - Doré roséAnneaux brisés 8 mm - Doré rosé Reliure 3 anneaux 3 cm - Cuivré
Fleurs résine - NeutreEtiquettes bijoutier - Rect. OrEtiq. bijout. - Ecusson OrMini clips métal 10 mm - Noir
Pastilles autocollantes - Pastel

Commentaires (6)

  1. lolotte

    Il est magnifique, plein de douceur bravo !

  2. sophie

    il est splendide tout doux !!!!!
    bises.Sophie

  3. Sabelle

    Une pure merveille….

  4. taninatanina

    Merci pour tes petites astuces, notamment la reliure à trois anneaux 😉 Bravo, ce mini est superbe!!

  5. Indy25

    Magnifique ce mini !!
    Merci pour le tuto !

  6. Énorme coup de cœur pr ce mini empreint de pureté et douceur ! Bravo,!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *