L'univers de Zibuline

Tuto – Trousse à broderie par Emiliechat

Ce mois-ci, je vous propose de coudre une pochette en suédine pour ranger votre nécessaire à broder (ou à coudre, ou à autre chose!).

Il vous faudra:

Côté suédine

Placer le zip sur la suédine, en plaçant le curseur à gauche, à 6,5 cm du haut et de gauche. Le coudre à l’aide d’un pied spécial fermeture éclair.

Ouvrir le zip et découper délicatement entre les coutures.

Couper en biseau le tissu du zip au-delà de la fermeture.

Couper 2 triangles en simili pour cacher le début et la fin de la fermeture éclair. Les coudre en place avec un point un peu long.


Côté coton

Couper 10 morceaux d’élastique plat de 7 cm de long. Les disposer le long du bord supérieur (le long des 45 cm), le premier à 10 cm du bord gauche, puis en les espaçant de 2,5 cm.

Coudre leur hauteur sur 2,5 cm avec un point zig zag. Les replier en deux. Maintenir les boucles pliées avec un point droit à 2 cm du bord (visible une fois l’ouvrage terminé).

En utilisant les ciseaux qui seront rangés dans la pochette comme gabarit, découper une poche dans une chute de similicuir.

Disposer la poche à environ 4 cm de droite et du bas. Ne pas coudre tout de suite.

Plier en 2 l’élastique de 40 cm. Placer le bout ouvert de la boucle sous le haut de la poche.

Coudre autour de la poche, en laissant le haut dégagé et en prenant bien l’élastique dans la couture.

Poser l’un sur l’autre les 2 rectangles de feutrine. Les placer à environ 6 cm du bas et 12 cm de gauche. Les coudre sur le coton, en leur milieu, avec un zig zag un peu large.

Assembler

Placer la suédine et le coton endroit contre endroit, zip fermé. Le curseur de la fermeture éclair est sur la gauche quand l’envers du coton est face à vous et les boucles d’élastique sont en sandwich entre les 2 couches. Coudre à 0,8 cm du bord. Attention à ne pas prendre l’élastique des ciseaux dans la couture.

Dégarnir les angles et surfiler, avant d’ouvrir le zip et de retourner l’ouvrage par l’ouverture ainsi faite.

Surpiquer près du bord, au niveau des élastiques, afin qu’ils restent bien à l’intérieur de la pochette.

Placer l’ouvrage côté coton visible. Replier la partie droite sur environ 17 cm (elle couvre jusqu’à l’élastique le plus à gauche). Puis replier le côté gauche.


Fixer l’attache

La partie femelle s’installe sur le battant de gauche de la trousse, centrée sur la hauteur, le trou à environ 1,5 cm du bord. A l’aide de la partie métallique, tracer le trou à évider (n°1). Découper le tissu (n°2). Si le coton est fin, faire un renfort en feutrine (n°3) et le glisser entre le coton et la suédine. Placer la partie visible sur la suédine (n°4), puis le dos de cette partie sur le coton, avant de rabattre les « jambes » (n°5).

Pour la partie mâle, repérer à l’aide de la pièce femelle déjà installée l’endroit où elle se situera sur le battant de droite. Percer à l’emplacement des 2 « jambes », uniquement dans la suédine. Faire éventuellement un renfort en feutrine, à glisser entre le coton et la suédine. Enfiler les « jambes » dans les trous, placer le renfort métallique et replier.

Il ne reste plus qu’à admirer l’ouvrage…

Attacher les échevettes aux élastiques (en prenant soin de garder leur numéro grâce à une épingle à nourrice).

Ranger les ciseaux.

Piquer aiguilles et épingles dans la feutrine. Pour faire de jolies épingles, il suffit de faire traverser une épingle à tête métallique dans un pompon boule.

Et mettre dans la pochette arrière les échevettes neuves et la toile.

Et voilà le travail!



Coupon suédineFeuille SimilicuirFermoir tourniquet argentéElastique plat
Epingles à nourriceMini pompons bouleFermeture dentelle étoile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *