L'univers de Zibuline

Archives par auteur: Séverine

TUTO Album de naissance – Bulledeire

Bonjour !

En ce mois de juillet je vous présente un album de naissance pour mon petit cousin

Je n’ai pas pris de photo pendant sa réalisation, j’ai donc refait un nouvel album pour agrémenter mon tuto. Ainsi vous pourrez mieux visualiser chaque étape de la réalisation de la couverture de ce mini

Seuls la toile de couverture et les coins métal sont différents

Matériel pour la couverture :

Carton de 2 à 3 mm d’épaisseur (pas plus car il y aura de la couture sur le pourtour, je prend généralement pour ma part des calendriers de banque si vous avez la possibilité d’en récupérer aussi c’est pratique, le carton est de bonne qualité)  ; du simili cuir fin (belle gamme de couleurs de la marque Zibuline) ; 2 feuilles de papier type bazzil coordonnées à la couleur de votre simili cuir

Pour le reste du matériel utilisé dans cet album, rendez-vous en fin de post comme d’habitude !

Etape : les couvertures

Couper 2 carrés de 17×17 cm (ou comme d’habitude mesures à votre convenance) dans le carton ; les poser sur le simili cuir et couper en laissant une marge de 2 à 2,5 cm autour. Coller ces carrés sur l’envers du simili cuir ; moi je colle avec une bombe (pas très écolo mais très pratique : elle fixe bien, pas de risque de traces sur l’endroit de certains tissus…)

Ensuite je dégage les angles à l’aide du petit outil de « cartonnage » (bleu sur la photo), il a l’avantage de laisser suffisamment de toile pour recouvrir les angles proprement sans pour autant créer de sur-épaisseur

Je dispose du scotch double face sur le pourtour, et je colle d’abord 2 côtés opposés

Puis je pousse les angles à l’aide de mes ongles, et je colle à nouveau les 2 autres côtés

Faire de même pour l’autre couverture

Je passe ensuite sur le recto de la couverture une roulette de carreleur pour bien chasser l’air et faire adhérer l’ensemble. (Vous pouvez aussi utiliser un plioir ou une ancienne carte de fidélité)

Je viens ensuite coudre à la machine tout autour de chacune des couvertures (purement décoratif). Veillez à adapter la longueur de point (moi je règle sur 3) et l’aiguille (comme il y a un peu d’épaisseur)

Etape 2 : le système de fermeture

Matériel : chute de simili cuir et 1 bâtonnet (une fine branche, un morceau de bambou …) de 17 cm

Je réalise une bande avec le simili cuir : couper une bande de simili de 20 x 9,5 cm. Pliez là en 2 pour obtenir une bande de 10 x 9,5 cm puis coller, bien faire adhérer et couper 3 morceaux : 2 de 3,5 cm et 1 de 2,5 cm

A l’aide d’un crayon ou votre doigt marquer le papier en arrondit

(le grand morceau de toile à droite de la photo est une chute j’avais prévu trop grand)

Plier chacun des morceaux encore en 2 ; coller ou coudre ensemble les parties opposées à l’arrondit. Si vous optez pour la colle maintenez quelques instants avec une pince comme sur la photo

Couper 2 carrés de 16,8 cm dans le bazzil (ici en beige)

Prendre une des couvertures, placer une bande de 3,5 cm de large à environ 3,5 cm du bord supérieur.

Répéter avec l’autre bande de 3,5, poser à 3,5 du bord inférieur. Fixer à la colle puis au scotch (type bricolage)

Sur l’autre couverture en veillant toujours que les couvertures soient dos à dos, placer la dernière bande à 7,5 cm d’un des bords. Fixer et vérifier en plaçant les couvertures dos à dos que les bandes ne se chevauchent pas

Prendre ensuite les 2 carrés de bazzil, coller sur l’envers des couvertures et maintenir à l’aide de pinces (qui ne marquent pas, l’idéal serait qu’elles ne pincent pas trop fort et qu’elles aient un bout en silicone qui protège)

Etape 3 : le système de reliure

Chez Zibuline on trouve des systèmes de reliure à 3 anneaux en métal , très pratiques et déclinés en plusieurs couleurs

J’ai choisit de le placer vers le bas de mes couvertures, mais vous pouvez aussi bien la placer au milieu, sur le haut …

Repérer l’emplacement de la reliure, faire des marques au crayon à 1cm du bord. Pour ma part, comme j’ai placé les anneaux mon 1er trou est à 2,2 cm du bord inférieur puis un 2ème : 2 cm plus loin (par rapport au 1er trou) et enfin un 3ème encore 2 cm plus loin.

Percezles 2 couvertures. Pensez à faire les trous de façon à ce que les couvertures se placent dos à dos (envers contre envers)

(J’avais marqué les trous avant d’installer le système de fermeture précédemment expliqué, c’est pour cette raison qu’on ne les voient pas sur la 1ère photo) 

Etape 4 : les coins en métal

Chez Zibuline j’ai eu l’heureuse surprise de trouver des coins « ajourés » que je cherchait partout (mais soit en éternelle rupture ou bien avec des fp trop importants pour juste « quelques » petit coins 😉 (ça me rappelle une histoire qu’on adore beaucoup ici : « 4 petits coins de rien du tout » ; je vous la conseille)

Bref, installez vos coins en veillant à bien insérer aussi le papier bazzil de l’intérieur de la couverture.

Posez la couverture sur un chiffon propre et doux et rabattre par dessus le coin, tapez ensuite légèrement quelques coups secs, vos coins sont fixés !

Votre couverture d’album est prête, inutile d’installer la reliure pour l’instant, vous installerez l’ensemble une fois les pages terminées

A vous maintenant de préparer vos embellissements coordonnés à votre couverture. L’avantage chez Zibuline c’est que les embellissements sont proposés dans une large gamme de couleurs pour ainsi contenter les goûts de chacun et adapter facilement aux différents thèmes !

Cette photo est un exemple, n’hésitez pas à aller fouiller dans la « caverne d’alibaba » (dans la boutique :))  

Revenons maintenant à l’album que j’ai réalisé pour mon cousin, les pages n’ont pas encore de photos (on va laisser le temps à ce petit bout de pointer son petit nez  parmi nous; Car au moment où je prépare cet article il n’est pas encore arrivé ;)). Je compte l’offrir à la naissance aux parents avec un bon pour une séance photo (comme ils apprécient mes services, que j’imprimerai ensuite et insérerai dans l’album !

Si comme moi vous n’avez pas les photos et pensez l’offrir dans les mêmes circonstances, veillez juste à penser que vous devrez pouvoir les coller ensuite, et du coup certains embellissements sur ce mini ne sont pas entièrement collés !

J’ai découpé ici des ronds de différentes tailles dans le tissu antidérapant !

Dans le scrap (notamment) j’aime bien détourner les objets, les matières … alors je m’étais mise en quête de trouver des idées pour utiliser ce tissu avec ces petites bulles de gomme de façon différente de son origine ! Souvent utilisé pour coudre sous les pieds des grenouillères ou des chaussons des bébés, je trouvais que ce tissu avait du coup toute sa place dans cet album … je réfléchis encore à d’autres utilisations … si vous avez des idées je suis preneuse 😉

Sur la page de droite j’ai réalisé un tag avec du simili cuir blanc, sur lequel j’ai ajouté un tag en rhodoïd transparent décoré d’étoiles et ajouté une breloque « cadenas »

ici, page de droite j’ai utilisé les simili cuir de la couverture et du tag ainsi que les papiers utilisés dans l’album pour faire une petite banderole ; ça fait ainsi un rappel des différentes matières

Arti

Articles utilisés :

Coins ajourés - ArgentéBreloque - CigognePastilles autocollantes - BleuCoins papier - Bleu
Reliure 3 anneaux 3 cm - ArgentéBouton Rond 11 mm - BlancEtoiles nacréesNuage en résine
Feuille antidérapant - BlancFleurs résine - BleuMini clips métal 10 mm - NoirLot 15 étiq. bijout. - Ecusson 1.8 x 2.5 cm - Argent
Lot 15 étiquettes bijoutier - rect. 1.3 x 2.5 cm - ArgentPompon fils - BlancAnneaux brisés 8 mm - ArgentéBreloque - Cadenas
Feuille simili cuir - Pétrole
Séverine

Ensemble de pochettes en simili cuir avec TUTO – Bulledeire

Hello, je vous retrouve aujourd’hui pour un projet couture !

Pour la fête des mères, j’ai réalisé un ensemble de pochettes en simili cuir bicolore. Toujours utile pour ranger des papiers, le courrier à traiter, les projets à venir ou tout autre chose bien sûr

Réalisation de la grande pochette

Tout d’abord la grande pochette et sa fermeture « façon cartable » (tuck pour les averties). Pour la réaliser, il faut découper (dimensions et couleurs indicatives à adapter en fonction de votre projet) :

  • Dans le simili cuir bleu un grand rectangle de 34×24 cm et un plus petit de 18X34 cm
  • Dans le simili cuir blanc un rectangle de 34×41 cm

Disposez la pièce de simili blanc dans le sens de la longueur côté envers, mesurez 22 cm et faire un repère au crayon, puis un nouveau repère 1,5 cm plus loin (soit à 23,5), notez enfin une autre marque au milieu à l’extrémité du rectangle (soit à 17 cm) et tracez 2 lignes de manière à dessiner un triangle, puis découpez la pointe

Servez vous de cette pointe pour dessiner une identique sur le plus petit rectangle bleu, placer les pointes endroit contre endroit, maintenir en place à l’aide de pinces. Les miennes sont spéciales couture mais on peut tout aussi bien se servir de simples pinces à linges en bois. Je n’utilise pas d’aiguilles car elles ont tendance à marquer le simili. Enfin marquer au crayon des repères de couture à 2cm tout autour de cette pointe et piquer (coudre à la machine). J’ai tendance à cranter les bords de mon tissu une fois cousu. Mais avec le simili cuir ce n’est pas indispensable. A vous de voir

Placer ensuite le dernier rectangle bleu endroit contre endroit du blanc sur la partie rectangle (à l’opposé de la pointe). Vou remarquerez que le rectangle bleu chevauche la pointe bleu. C’est normal ! Maintenir, marquer les repères de couture et et piquer.

Dégagez ensuite les angles de la pointe et de la partie rectangulaire. C’est à dire couper au ciseaux cranteurs (ou simple ciseaux si vous n’en possédez pas) à quelques millimètres de la couture

Enfin, retourner délicatement l’ensemble en vous aidant de la fente centrale, tout d’abord la partie inférieure (rectangle) puis la pointe. Ressortez bien les angles. J’utilise pour ma part la pointe d’un plioir en poussant légèrement de manière à obtenir de beaux angles

Placer le système de fermeture :

  • j’ai choisi pour ma part un système de fermeture type cartable, appelé tuck

Il se compose de 3 parties de métal : l’arrière avec 2 broches sur le dessous, le bouton poussoir et une sorte de languette avec 2 petites « broches » à replier (comme pour les brads)

Prenez votre pochette et pliez un petit morceau de la pointe (à 1,5 cm environ du pointu) puis prenez la pièce avant, posez-là sur la partie pliée de la pointe, marquer l’emplacement des 2 trous à l’aide d’un crayon, percez ensuite à l’aide d’une pince (type crop a dile, ou emporte pièce de la taille des trous)

Prenez la petite languette, glisser les broches arrières dans les trous de la pièce métal avant et dans la pointe de la pochette en veillant à bien prendre le pli aussi et refermer les 2 broches sur l’arrière de la pointe

Prenez enfin la pièce métal arrière, et fermer le système (avec la pièce métal avant). Marquer le rectangle bleu de la pochette à l’aide des 2 pointes arrières. Percer les trous, glisser la pièce et refermer les broches

J’ai réalisé ensuite des petites pochettes complémentaires, en carton souple recouvert de papier type japonnais et décoré d’embelissements Zibuline dont vous retrouverez les références en fin de post

Pour cette pochette le principe est le même que la grande avec un système de fermeture différent. Un élastique rond passé dans un gros œillet pour fermer l’ensemble tout simplement !

J’espère que ce projet vous plaira et peut-être vous inspirera !

Les articles Zibuline utilisés :

Coupon simili cuir - PétroleCoupon simili cuir - NeigeClip métal - NoirChaînette - Turquoise
Breloque - Trèfle 4 feuillesBreloque - Origami EnveloppePompon fils - MintCapuchons 7 mm - Argenté
Anneaux brisés 8 mm - ArgentéFleurs résine - JauneFleurs résine - BleuEtoiles nacrées
Elastique rond - Bleu cielPetit tuck - ArgentéPastille velcro blanche

Séverine

Nouvelle Design Team – Présentation de Bulledeire

Hello,

Je tiens avant toute chose à remercier Laëtitia de Zibuline pour m’avoir invitée à faire un petit bout de chemin dans la DT aux côtés de talentueuses scrappeuses/couturières. C’est pour moi un grand plaisir !

Je m’appelle Séverine dans la vie et Bulledeire sur la toile. Je dis souvent que créer est ma bulle d’air … mais écrit « Eire » en référence à l’Irlande que j’aime beaucoup et qui était mon surnom d’ado !

Je suis mariée et maman de Chloé (bientôt 16 ans) ; nous habitons en Lorraine, à Nancy… à quelques pas de la place Stanislas !

Je scrape depuis 2004 (et même avant sans le savoir), je suis depuis longtemps « touche à tout » en matière de loisirs créatifs… J’ai toujours aimé faire quelque choses de mes 10 doigts. Par conséquent j’aime intégrer à mes réalisations différentes techniques, et je trouve que le Scrap le permet aisément. Pour autant je ne saurai vraiment pas définir mon style car je n’aime pas les choses figées et mes réalisations évoluent souvent en fonction des humeurs ou de ce que m’inspire les photos ! Néanmoins j’ai aussi mes limites, je n’aime pas trop surcharger, je privilégie la photo qui pour moi doit être au cœur de la réalisation.

Quant à la couture, c’est plus récent mais l’occasion pour moi d’offrir des petits cadeaux faits maison.

 

Quelques unes des mes réas en Scrap

et en couture

Avatar_Bulledeire_blog